• Davinci Forme Equilibre

Cultiver sa bonne humeur et son positivisme

Mis à jour : 8 juin 2018


Ci-dessous vous trouverez quelques disciplines qui permettent d'atteindre votre objectifs avec succès. On atteint un objectif par plusieurs angles n'oubliez pas ! C'est un équilibre qu'il faut retrouver.



Coaching Oxygène


Courir donne de la vitalité : Après une période de course d’au moins 30 minutes, notre cerveau libère de la testostérone. Cette hormone messagère permet d’avoir de la vitalité, du désir sexuel et de l’affirmation de soi.

Il n’est pas indispensable de pratiquer tous les jours pour sentir son effet mais une pratique régulière permet de la solliciter de manière durable.

Courir donne de la bonne humeur : Elle est due à la libération de sérotonine dans le cerveau, celle ci nous permet de « voir la vie en rose ». Pour la solliciter notre intensité sportive devra se situer entre 60% et 70% de notre bpm max.

Les idées claires : Pour avoir les idées claires, stimuler sa créativité et résoudre ses problèmes plus lucidement il est favorable d’avoir une intensité à 70% de sa bpm max et ainsi libèrer de l’ACH

Effet relaxant : Le must après un journée stressante est la libération d’endorphines, celle ci a un effet relaxant et analgésique. On peut obtenir cette libération accrue à partir d’une intensité minimum de 80% de sa bpm max.

Sourse : Sportôquotidien




Plante (Cacao)


Le chocolat contribue à lutter contre la fatigue, aide à la récupération, favorise l’équilibre nerveux et l’adaptation au stress. Il présente en effet des propriétés stimulantes et antidépresseur, en rapport avec sa richesse en minéraux (Magnésium – Potassium – Phosphore – Fer), Caféine, Sérotonine, et Théobromine.

La Théobromine est un alcaloïde stimulant, à effet prolongé, agissant sur l’humeur.

La Sérotonine est naturellement présente dans le cerveau, où elle joue le rôle de neurotransmetteur. Elle est en particulier impliquée dans la thermorégulation, la réponse à la douleur, l’anxiété, et le cycle veille sommeil. D’où les allégations de stabilisation de l’équilibre nerveux vis-à-vis du stress et de la fatigue que l’on attribue au chocolat.

[…] Le chocolat fait donc partie de « l’alimentation plaisir », synonyme de satisfaction.

Cette connotation de plaisir entretient la sécrétion des endorphines naturelles par le cerveau, qui renforcent la sensation de bien-être.

Source : IRBMS